Partir pour faire ses études supérieures, être loin de ses parents

10 bonnes raisons de partir de chez ses parents pour faire ses études

Hello WordPress ! Aujourd’hui je partage avec vous 10 bonnes raisons de partir de chez ses parents pour faire ses études.

 

Récapitulatif ↓

  1. Etre autonome
  2. Les avantages étudiant
  3. Vivre en résidence universitaire
  4. Le rythme des cours (pour ceux qui veulent aller à la fac) 
  5. Les rencontres
  6. Les soirées étudiantes
  7. L’épanouissement
  8. Les jobs étudiant
  9. (Apprendre à cuisiner)
  10. Profiter   

 

A quatre mois de la rentrée, je pense que c’est une bonne idée de vous partager cet article (pour toutes celles et ceux qui vont se lancer dans les études supérieures). Personnellement, j’aurais bien aimé pouvoir lire un avis comme celui-ci avant de me lancer dans l’inconnu. 🙂

Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas en train de renier ma famille, loin de là. Mais il est vrai qu’être loin du domicile familial durant ses études, apporte une satisfaction sur de nombreux points. Je ne parle pas non plus d’aller au bout du monde, mais si vous avez la possibilité de réaliser vos études dans une ville où vous avez les moyens d’être logés, foncez ! 🙂

 

1. Etre autonome

 

autonome

 

L’ A-U-T-O-N-O-M-I-E, c’est bien THE point que tu apprendras à développer au cours de ta nouvelle vie. Pour te raconter ma petite histoire, il y a environ deux ans, j’étais en train de faire ma liste APB. J’étais complètement paumé. Alors que j’entendais mes amis autour de moi dire « je veux faire du droit« , « je vais en médecine« , « je vais dans cette école-ci« , « je prépare ce concours là« … j’étais encore en train de me demander, mais qu’est-ce que je vais faire de ma vie merde ? Il y a cependant une chose dont j’étais sûre : je voulais partir, changer ma routine, découvrir des nouveautés. J’ai donc rempli mes voeux APB avec tout et n’importe quoi qui se trouvait dans d’autres villes que celles que je connaissais, j’ai même passé des concours. Résultat, j’ai été accepté à la fac, en communication, dans une ville à deux heures de chez mes parents. Mouais, cette fac à l’air toute pourrie, on verra bien. Je me suis retrouvée à emménager la nuit avant ma rentrée (je ne pouvais pas le faire avant à cause de mon job d’été), dans un studio froid et impersonnel. J’étais toute seule, dans une ville inconnue, où je ne connaissais absolument personne. J’étais très triste d’être loin de mes parents et de mes habitudes. Lors de ma pré-rentrée, j’ai directement rencontré des personnes et le feeling est passé. De base, je ne suis pas très sociale, j’avais mon petit groupe de meilleures amies au lycée, et je n’avais pas envie de rencontrer de nouvelles personnes. Je me suis forcée à aller vers les gens et j’ai fait la connaissance de personnes formidables. 🙂 Je rentrais au début chez mes parents toutes les deux semaines environ. J’ai appris à me débrouiller, à me repérer dans la ville, à prendre des habitudes, à faire mes propres courses, à cuisiner, à me déplacer. Ma première année a vraiment été la meilleure et j’ai adoré mes études. J’étais comme dans un rêve ou dans une série, c’était juste magique. 🙂

 

2. Les avantages étudiant

 

carte_multiservices_200x200

 

Etre étudiant donne accès à de nombreux avantages ! Il y a bien évidemment la résidence universitaire (je vous en parlerai un peu plus bas), mais également des réductions au ciné, dans certains fast-food et restos, musées… Avec la fac ou d’autres écoles, tu peux faire de nombreux sports pour une somme vraiment modique mais également aller voir des spectacles, visiter des musées, et d’autres lieux culturels gratuitement (ou pour une rikiki somme d’argent). C’est top ! Surtout quand tu ne connais pas la ville 😀

 

3. Vivre en résidence universitaire 

 

source Ouest-france
Source : Ouest-France

La résidence universitaire est juste le MUST de la vie étudiante. Je vous renvoie d’ailleurs à mon article sur ce sujet. Personnellement, je n’ai pas pu y aller lors de ma première année car j’avais fait ma demande trop tard (il faut savoir que les demandes ouvrent en janvier et se terminent fin mai). Mais cette année, j’ai pu découvrir la vie étudiante à fond et ça m’a vraiment plu, et je compte bien d’ailleurs renouveler l’expérience l’année prochaine ! 🙂 Si vous avez l’occasion d’aller en résidence universitaire, faites-le, c’est vraiment sympa ! 😉

 

4. Le rythme des cours

 

Paris1.unef.fr
Source : paris1.unef.fr

Le rythme des cours peut être assez déstabilisant à la fac. Au lycée, tu étais très encadré, à la fac tu es libre comme l’air ! Il y a des cours magistraux (dans des grands amphis) où ta présence n’est pas obligatoire, et des TD, en comité plus restreint, où tu es obligé de te rendre (même si de nombreux profs ne vérifient pas). Personnellement j’ai toujours eu des mauvais a priori sur la fac avant d’y faire mes études. J’ai aujourd’hui changé d’avis et j’encourage de nombreuses personnes à y aller. Par rapport à ce que l’on peut penser, la fac ce n’est pas la facilité, bien au contraire. Il est bien plus difficile de réussir à la fac que dans un DUT ou une école. Tu es complètement seul pour te gérer. Et les partiels (en tout cas ceux que j’ai), sont très compliqués car ils demandent des connaissances profondes et synthétisées, comme par exemple traiter 3 matières complexes en deux heures, avec pour chacune une question générale. Il est vrai que beaucoup de personnes abandonnent lors de la première année car c’est un rythme de vie tout à fait différent de ce que l’on nous habitue au cours de notre scolarité. 

 

5. Les rencontres

 

rencontres

 

Etre seul et loin de tes parents te pousse à faire de nombreuses rencontres ! Dans une ville étudiante, les étudiants sont partout ! ^^ Et il y a tout plein de gens comme toi, exactement dans la même galère. Au début de ma première année, tout le monde se parlaient pour comprendre le fonctionnement de la fac, on était tous paumés ^^ J’ai rencontré des gens qui venaient de partout ! D’ailleurs la majorité des personnes viennent d’ailleurs, c’est plus facile pour créer des liens. Il y avait énormément de personnes seules tout comme moi 🙂 Et lorsque tu es en résidence universitaire, c’est encore plus simple pour faire des rencontres ! Il suffit d’aller faire des pâtes pour te retrouver avec plein de contacts 😉 

 

6. Les soirées étudiantes

 

party

 

Qui dit rencontres dit obligatoirement soirées étudiantes. Le BDE (bureau des étudiants) de ta fac est là (majoritairement) pour organiser des soirées. C’est pas mal pour faire des rencontres et rigoler avec tes potes. Il y a bien évidemment aussi les soirées organisées par des gens, et celles-là restent les meilleures. Rien de mieux que de passer une soirée tranquille à faire des crêpes et parler 🙂 (ou alors de te bourrer la gueule avec des bière pong, ou des roulettes à shot^^) 

 

7. Les jobs étudiants

 

job

 

Dans une grande ville, il y a de nombreux jobs étudiant disponibles où tu peux travailler le week-end pour te faire un peu d’argent, cela te projette déjà dans le monde du travail, et tu peux devenir autonome financièrement.  

 

8. L’épanouissement 

 

The Local Italy
Source : The Local Italy

 

Bien évidemment, tous ces points apportent un épanouissement personnel. Durant ces deux années, j’ai pris confiance en moi, j’ai gagné en maturité. Aujourd’hui ma vie est stable, et pour rien au monde je la changerai. Je suis très heureuse, j’ai mon copain avec moi, mes amis, des études qui me plaisent. 🙂

 

9. Apprendre à cuisiner ^^

 

apprendre à cuisiner

 

Si tu es archi nul en cuisine, pas de crainte ! Un peu plus tard tu découvriras les joies culinaires (et la cuisson parfaite des pâtes :D). Personnellement, j’expérimente plein de recettes, et je me suis surpris à manger des aliments que jamais je n’aurais goûté chez mes parents. 

 

10. Profiter ! 

 

GIF-Happy-man-GIF

 

Enfin, le point le plus important de cet article, PROFITER ! On est jeunes qu’une seule fois ! Ces années sont justes les meilleures de notre vie :D. Quand je vois mes amis qui sont restés chez leur parents parce qu’ils ne voulaient pas sauter le pas, je vous dis ALLEZ-Y ! Partir à l’aventure c’est génial ! Vraiment je ne peux rien vous conseiller de mieux, c’est une expérience extrêmement enrichissante et satisfaisante ! 

 

A la prochaine ! 😉 

Explosion_de_couleur

5 réflexions sur « 10 bonnes raisons de partir de chez ses parents pour faire ses études »

  1. Jolie liste !
    Contrairement à toi j’ai construit mon indépendance dans la ville de mes parents mais le concept reste le même quand même ! Les cours, les rencontres, le job, les soirées, le profitage …
    Je m’y retrouve pas mal dedans – surtout dans apprendre à cuisiner (#jesaisenfincuiredespates) !

    Aimé par 1 personne

  2. J ai vraiment adoré ton article ! Il tombe a pic, je vais aller a la fac en semptembre (enfin si j ai mon bac 😂) et j’étais un peu stressée justement la je me sens beaucoup mieux a l idee de quitter le nid familliale ! En plus par rapport a la cuisine on peut cuisiner ce que l on veut… Je vais enfin etre végétarienne sans avoir ma famille pour me faire la moral par rapport aux carences 😂😂

    Aimé par 1 personne

Un petit commentaire ça fait toujours plaisir ♥

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s